---

 

 

 

 

 

 

 

La vie et les métiers d'antan

Les Fermes

Ferme Christian BOSSUT
(dite Ferme Braquaval ou Cense de Layens)

 

 

Continuez votre visite

 

 

Cliquez sur l'enveloppe pour adresser un mail

     
     

... Monsieur Bossut exploite à lui seul 38 hectares depuis 1981. Il a, lui aussi, repris l'exploitation familiale. Il a appris son métier à l'école d'agriculture de Genech où il a obtenu son B.T.A. (brevet de technicien agricole) et a ensuite poursuivi ses études par un an de mécanique dans une école lilloise. Monsieur Bossut nous confirmera que si l'on veut se débrouiller correctement dans ce métier, il faut savoir en faire 50 autres à côté : mécanicien, vétérinaire, comptable, bricoleur en tout genre... Ce métier ne permet pas de prendre des vacances car le travail c'est 365 jours par an étant donné qu'il a choisi la production laitière : il faut traire tous les jours de l'année !
Monsieur Bossut est bien connu à Hem et dans les environs pour ses pommes de terre. Pas n'importe lesquelles, puisqu'il a remporté un prix lors du concours départemental, organisé par le Centre National Inter Professionnel de la Pomme de Terre (CNIPT) et si vous voulez les goûter, monsieur Bossut se fera un plaisir de vous livrer à domicile. Monsieur Bossut ne s'est pas arrêté à la production de lait et de pomme de terre, il élève également des taurillons destinés à la viande de boucherie.
Monsieur Bossut se met également au service des agriculteurs de la région :
- Il est Vice-président de la caisse locale du Crédit Agricole de Lille,
- Secrétaire de Groupama et plus particulièrement de MARQUAMA,
- Administrateur CUMA (coopérative d'utilisation du matériel agricole),
- et Trésorier de la fédération locale.

Extraits de "TOUT'Hem magazine" - Esther R. et Christine C.

Son père est cultivateur à Lys lez Lannoy. Son oncle, André, est Directeur de la Coopérative agricole de Willems.


La ferme en 2004

Christian Bossut en 2015


   

La ferme avant les travaux de rénovation



La ferme après un incendie en 2015


Article La Voix du Nord paru le 20.06.2016 (Article et photographies Florent MOREAU)

Le corps de ferme situé rue Braquaval et racheté par la ville il y a huit ans fait l’objet d’un vaste chantier de rénovation. Les élus espèrent accueillir à terme des entrepreneurs spécialisés dans la culture maraîchère de qualité et l’innovation.

Rachetée par la ville en 2008, la ferme Bossut, du nom de son ex-propriétaire et toujours exploitant Christian Bossut, est enfin entre les mains d’ouvriers du bâtiment. Leur intervention était devenue urgente, car avec les infiltrations d’eau au sein de cette bâtisse vieille d’au moins deux siècles, certains murs étaient menacés d’effondrement.

À l’origine, la mairie convoitait surtout les terres agricoles, qu’elle a depuis transformées en parc d’activités de la Blanchisserie, et le corps de ferme avait été glissé dans le lot. Mais la qualité de ce bâtiment conjuguée à la volonté de préserver l’une des dernières fermes de la ville ont convaincu la municipalité de le réhabiliter. Ceci grâce à un chantier d’insertion qui permet à sept jeunes (dont six Hémois), recrutés pour leur motivation, de se former à de nouveaux métiers voire, avec un peu de chance, d’être embauchés à l’issue des dix mois de travaux qui ont commencé en mai. Il s’agit essentiellement d’abattre une partie de l’existant et de réhabiliter le clos et le couvert.

"J’ai toujours vécu ici et j’avais un peu d’appréhension car je ne trouvais pas de successeur, indique Christian Bossut, qui exploite encore une partie de la ferme. J’avais peur qu’elle soit démolie ou transformée. Voir qu’elle va garder un caractère agricole, pour moi c’est intéressant." L’ancien propriétaire fait ici allusion au projet de la municipalité, qui investit près de 380.000 euros rien que pour cette première phase de travaux. Lorsque M. Bossut aura pris sa retraite, dans le courant 2017, un deuxième chantier d’aménagement intérieur pourra être envisagé afin de permettre à la ferme d’accueillir plusieurs entrepreneurs en lien avec la culture (au sens maraîcher du terme) et l’économie solidaire, sachant que 2.000 m2 de surface seront à terme disponibles, ainsi que quelques terres autour de la ferme.

"On a reçu pas mal de gens avec des projets intéressants dans le domaine de la culture bio et de l’innovation", se réjouit Said Laouadi, adjoint à la vie économique, à l’emploi et à l’insertion. Des activités qui sont économiquement viables et qui pourraient coexister si elles sont complémentaires."
"Un projet qui doit aboutir dans les ans deux à venir, ajoute le maire Francis Vercamer. C’était important d’assurer un avenir à ce bâtiment".

     

Rénovation de la ferme en 2016


Article et photographies Florent MOREAU


   



Tout Hem Magazine 2017
     

Voix du Nord 24.02.2018

Invitation Inauguration
11.06.2021

Inauguration

VDN du 12.06.2021
       
   
   
La nouvelle cour intérieure

Les locaux de l'association Ordinat'Hem
     
En cliquant sur les images, vous pouvez visionner ces documents agrandis.
   


 

Occupant

Date et lieu du mariage

Epouse

Propriét.
Locat.

BOSSUT Christian
+ 22/08/1956 à Lys
Fils de

29/04/1978
Lens

ZIETECKI Régine
+ 1950 à Lens

Reprend l’exploitation en 1980

-

BOSSUT Louis
° 1920 à Lys Lez Lannoy
+ 1986 à Hem

-

DUPLOUY
° 1922 à Wattrelos

Reprend en 1958 suite à expropri. Sur Lys

DESBONNET Emile
° 1896 à Hem

Fils de

-

LEFEBVRE
°  à Ennetières

BOUTEMY industriel à Lille

Prop.

DESBONNET Emile
° 1868 à Bondues

 

11/09/1895
Hem

BRAQUAVAL Céline
° 1875 à Hem

Fille de

-

-

BRAQUAVAL Philippe

 

Fils de

(1)

(2) 28/10/1874
Hem

MALFAIT Justine
° 1820 à Noyelles - + 12/10/1866 à Hem
NUTTE Odile Louise
° 07/08/1838 à Warcoing

Charles MAZURE WATTINE de Roubaix

Prop.
1892

BRAQUAVAL Jean Baptiste
° 02/03/1784 à Leers
+ 07/03/1853 à Hem

24/04/1816
Hem

LEFEBVRE Marie Catherine
° 13/09/1782 à Leers
+ 22/01/1871 à Hem

Maire d’Hem de 1830 à 1853
les réunions du conseil municipal se tenaient chez lui. La ferme est appelée Cense de Layens

 

Prop.
1817

CORDONNIER Vincent René
1779-1825

  SALEMBIER Marie-Anne
(dernier mariage)
achat à la vente des biens de la Nation en 1794.
Echevin 1er officier municipal Administrateur du district de Lille. Décédé à Lannoy
 
DUFERMONT  Jean-François
1740-1778
 

dernier mariage avec SALEMBIER Marie-Anne

fils de Thomas et Jeanne marié 3 fois sans aucune descendance  
DELEPORTE Jean-Baptiste
1715-1740
  HAUWELL Jeanne (2eme mariage)

Echevin

 

 
DUFERMONT Thomas
1696-1714
  HAUWELL Jeanne
(1er mariage)
Echevin  
DUFERMONT François
1680-1696
    Censier de la ferme de Beaumont vers 1677  
CAUCHETEUX Nicolas
en 1603
    Noté dans le compte du 20eme  
CAUCHETEUR Gaspard ou "CHAUCHESSETEUR" laboureur, marié, 1584

Propriété de la famille du MORTIER - 1499

 

Retour à la consultation précédente