---

   

 

 

 

 
     

 

Les Fermes

Ferme BODDAERT
dite "Ferme du Château d'Hem"

 

Clic pour agrandir le plan

 
Continuez votre visite

Cliquez sur l'enveloppe pour adresser un mail

La propriété s’étendait sur 38 ha exploités à l’emplacement actuel du centre sportif appelé « Le château d’Hem », de la propriété de M. Dusquenes et de la ferme Boddaert.

Charles III Duc de Croÿ est connu par les peintures à la gouache qu'il a fait réaliser de ses propriétés par Adrien de Montigny, peintre valenciennois, de 1598 à 1609 et, entre autres, celle du Château d'Hem, reproduite ci-dessous, peinture réalisée en 1603.


Peinture d'André de Montigny - 1603

Croquis CPM

Le château occupe la partie principale de la miniature. Il est composé de la basse‑cour et du château proprement dit accompagné de ses jardins. Chacun de ces éléments est entouré de fossés remplis de l'eau de la petite Marque qui serpente au premier plan de l'image et fertilise les prairies où paissent des animaux. La basse‑cour, en briques, couverte de tuiles, comprend une série de bâtiments disposés sur trois côtés seulement et où l'on distingue un imposant portail d'entrée précédé d'un pont et accompagné d'une tour ronde à gauche, carrée à droite, d'un corps de logis à gauche, d'un pigeonnier à toiture en bâtière, d'une grange et d'étables.

Un pont relie cette ferme au château dont l'organisation est complexe puisqu'il est composé de deux cours et que la courtine se prolonge vers l'horizon au‑delà de la deuxième cour. Des tours cantonnent chacun des angles de ces deux cours, les unes carrées, les autres rondes, les unes modestes, les autres imposantes ou élancées. La destination des bâtiments est difficile à identifier. Tous sont disposés autour de la deuxième cour, tandis qu'autour de la première n'existent que des courtines régulièrement percées, hormis les tourelles précédemment citées et les portes. L'une d'entre elles donne sur un jardin dont le dessin figure une croix de Saint‑Louis, semble‑t‑il. L'ensemble est la propriété de Gilbert Vilain de Gand, seigneur d'Hem, de Sailly et de Forest, qui venait d'être fait chevalier de l'ordre militaire espagnol de Saint‑Jacques, curieuse confusion ! En 1660, la terre sera érigée en marquisat.

On aperçoit à gauche l'église Saint Corneille de l'époque, la voie d'accès directe entre l'église et le château, les deux moulins de Hem et la Petite Marque alimentant les douves.

Extraits de H E M
Albums du Duc Charles de Croy ‑ vol. XIII
Lille ‑ Douai ‑ Orchies II
.

Divers objets et pièces de monnaie ont été trouvés à proximité du château de Hem.


Article journalistique 1964

Tout Hem Magazine

Le château appartenait jusqu’à la Révolution à la famille des Seigneurs et Marquis de Hem : les Vilain de Gand. Après la Révolution, le château a été acheté par un marchand de grains. Un plan cadastral datant de 1824 permet de situer la propriété (voir en bas du plan Section B Troisième feuille).

Vers 1900, le château est acheté par un Mr. SIX, industriel de Roubaix, (d’où le nom de "Château Six" couramment donné à l’époque). La propriété comprend un parc de 7 ha, des douves de 2 ha et 30 ha qui seront cultivés à partir de 1934 par le père de M. BODDAERT qui avait repris l'exploitation à Mme veuve CHABRIER.

En 1914, les allemands y établissent un camp de prisonniers (des graffitis sur les murs l’attestent). Durant la guerre, en juillet 1916, le Kaiser plante un arbre dans la parc : il sera appelé "l'arbre du Kaiser".



6 juillet 1917 : un avion anglais s'écrase, le pilote recoit les honneurs militaires

En 1918, les anglais, qui s'y installent après le départ des allemands, fêtent la victoire et mettent accidentellement le feu au château.

Après 1921, le château est reconstruit (on voit encore des poutres brûlées dans l'habitation existante)



Château incendié en 1918
(Photo Août 1921
)

Carlos et Jeanne SIX en 1914

Château d'Hem
reconstruit après 1921


   
     
La chapelle peinte par F. Delsinne en 1935.
Elle sera entourée de bois jusqu'en 1942
La chapelle en 1955 entourée de champs
Chapelle du Château
avant sa démolition en 1974



Route bordée d'arbres menant au château
peinte par Eugène Leroy


Pont au dessus des douves. On apercoit à gauche la chapelle entourée de bois.

Plan de la propriété et positionnement
des ponts et passerelle




Pont rustique en bois

Mariage en sabots avenue Henri Delecroix avec vue du château (entre 1945 et 1953)

En 1940, M. SIX part à Paris . Une compagnie de transport de la Wehrmacht s’installe au Château. Les cérémonies militaires sont organisées au pied de l'arbre du Kaiser (voir plus haut - Juillet 1916).

Le château, hypothéqué, est vendu 4,5 MF à M. DUFLOT de Seclin en 1942. M. DUFLOT fait abattre tous les arbres du parc pour 2,5 MF. Les souches sont récupérées par les habitants de Forest et de Hem pour le chauffage.

M. BODDAERT devient locataire du parc à titre gracieux pendant 9 ans. Puis le parc est intégré dans la ferme.

Après la guerre, le château est réquisitionné pour servir de logements aux familles sinistrées de Hem et ce jusqu’en 1953.

En 1945, le château est racheté par M. BOSSUYTS, industriel lainier de Tourcoing, Celui-ci, conseillé par M. BODDAERT père, achète une ferme par an. En 1953, l'entretien étant devenu trop difficile à assurer, le château est démoli.


Le corps d'habitation situé derrière la ferme conserve quelques traces du château de 1920

Vue aérienne 1933
     


   

Détails de quelques piliers des deux entrées de l'ancien jardin du château

- Vers 1960, décès de M. BOSSUYTS puis de son fils.
- En 1962, M. BODDAERT fils reprend la ferme.
- En 1963, suppression des chevaux de labour et mécanisation des cultures.
- En 1974, le petit-fils BOSSUYT vend une partie de la propriété à M. CORNU qui en fait un Centre hippique puis un Centre de Loisirs.
- En 1974, M. BODDAERT fils démolit ce qui reste de l’ancienne chapelle (diamètre de 9 à 10 mètres) pour en faire des fondations. On y célébrait une messe par semaine en 1914.
- En 1978 et 1979, 1,75 ha est vendu au docteur radiologue DUQUESNES qui y habite et le reste à M. BODDAERT fils.

 

En premier plan, le village de Forest
sur Marque vers 1950
En arrière-plan, a ferme avec ses pâtures

Agrandissement de la vue de la ferme et du château
A gauche, on aperçoit la chapelle
 


 
Clic pour agrandir la photo
Clic pour agrandir la photo

La ferme avec ses pâtures
En arrière-plan, le village de Forest

La
ferme et ses dépendances


En 2004, le petit fils Pierre Yves BODDAERT, qui a repris l'exploitation le 1er octobre 1999, exploite une ferme de 32 ha. Sa soeur habite dans les dépendances de l'ancien château.


La nature a toujours ses droits : chaque année, un renard rôde aux alentours de la ferme.

Lien vers les travaux de S.G.H.P.N.

Occupant

Date et lieu
du mariage

Epouse

Propriét.
Locat.

BODDAERT Pierre  Yves
° 31/10/1974 à Croix

fils de

-

GRAVE Stéphanie

Le 30/11/2002 a
Reprend la terre le 1er/10/1999

Prop.
Loc

BODDAERT Gabriel
° 27/10/1935 à Hem

fils de

13/07/1962
Toufflers

CIMETIERE  M. Thérèse
° 30/03/1936 0 Lille

Le 16/11/1979
07/12/1978 SAFER Flandres-Artois à Lille
Reprend la terre le 1/07/1962

Prop.
Prop.
Loc

BODDAERT Maurice
° 04/02/1910 à Boeschepe
+ 20/05/1973 à Hem

25/07/1934
Boeschepe

PARENT Marguerite Marie
° 22/01/1910 à Boeschepe
+ 18/04/1990 à Roubaix

02/04/1948 SCI d’Hem à Trcg Gérant Maurice BOSSUY a
1942 DUFLOS/DEBOSQUE Industrie demeurant à Seclin a
Reprend la terre le 1er/07/1934

Prop.

Prop.

loc

CHABRIER Jules Désiré Joseph
° 08/06/1878 à Erquinghem Lys

 

22/09/1908
Hem

PICAVET Suzanne
° 24/06/1890 à Hem

Fille de

Mme Vve Chabrier a cédé le 1/07/1934
Depuis 1906 SIX 

Loc
Prop.

PICAVET Jean Baptiste
° 05/01/1845

fils de

25/08/1875
Hem

BARATTE Héloïse Julie
° 20/05/1849 à Lille

 

1901 PAUVRE de la VAUX de Lille
1890 ROUZE Lucien

Loc
Prop.
Prop.

-

-

-

 

1842 Charles HUET-TOP négoc. Lille

Loc.
Prop.

-

-

-

1827 Julien LEFEBVRE négoc. Lille

Prop.

 

En cliquant sur les images, vous pouvez visionner ces documents agrandis.
Retour à la consultation précédent